Rétrospective 2018, et notre futur avec les opérateurs mobiles, les apps, les aéroports et les voitures autonomes

Publié par

Je n’arrive pas à croire que cela fait déjà un an que j’ai rédigé notre bilan de l’année 2017.

Il y a eu tellement de choses, 2018 est passé en un éclair.

Cette année a été marquée par de nombreux événements culturels, comme la Coupe du Monde de la FIFA, un deuxième mariage royal, le Snap dans Avengers, et la preuve incontestée que si vous postez trop de selfies, c’est que vous êtes narcissique.

Aux Etats-Unis, les élections de mi-mandat ont entraîné la fermeture des administrations américaines. En Europe, les discussions autour du Brexit sont toujours en cours et, en Inde, la plus grande expérience mondiale en matière de soins de santé universels a été lancée.

Du côté des geeks, nous avons pu vivre des moments historiques avec la sortie du DJI Mavic Pro 2 et avec Tesla qui a fait ses preuves auprès du grand public avec sa Tesla Model 3 et envoyé une voiture dans l’espace. TED quant à lui connu sa première conférence utilisant un hologramme (que je recommande fortement, une conférence de Yuval Harari sur le fascisme).

Sur les marchés financiers, la reprise des dernières années a été remplacée par une grande volatilité. Apple a été la première société américaine à franchir la barre du billion de dollars en septembre, mais a ensuite perdu près du quart de sa valeur à la fin de l’année pour atteindre « seulement » 740 milliards de dollars. C’est également en 2018 que Microsoft a battu Apple en tant qu’entreprise la plus profitable au monde. La valeur du Bitcoin est passée d’un sommet historique de 20 000 dollars en décembre 2017 à moins de 3 700 dollars aujourd’hui, Facebook a perdu près de 40% de sa valeur par rapport à son plus haut niveau cet été, et beaucoup d’autres ont subi des baisses énormes du prix de leurs actions, terminant l’année sur le pire mois de décembre depuis la grande crise économique… une année définitivement pas ennuyeuse.

On a beaucoup parlé de centralisation vs. décentralisation autour des “walled gardens”, de l’open web, des sociétés de crypto-monnaie et de tout ce qui se trouve entre les deux.

Ca fait beaucoup, n’est-ce pas ?

Et tout ça avant même que je ne m’aventure et parle de l’industrie des médias.

En 2018, les géants des médias sont devenus encore plus grands grâce aux intégrations verticales et aux bonnes vieilles fusions : AT&T a racheté Turner, Comcast a racheté Sky et Sprint a fusionné avec T-Mobile. Amazon a, sans surprise, fait irruption dans l’espace publicitaire et est aujourd’hui la troisième plus grande plateforme publicitaire aux Etats-Unis après Google et Facebook.

La vente directe au consommateur et les services de contournement sont plus que jamais à la mode (ça parle à quelqu’un les chaussettes Bombas Socks, les lunettes de vue Warby Parker ou les montres MVMT ?), et l’Internet est officiellement devenu la catégorie la plus importante dans la publicité (face à la TV, la presse papier, la radio, etc.).

Les recherches qui montrent que passer trop de temps sur les médias sociaux est un signe avant-coureur de dépression sont monnaie courante, et pourtant plus de deux milliards de personnes le font chaque jour. La radio est aussi de retour, d’une toute nouvelle façon : nous adorons écouter des podcasts, et elle devient même une source de revenus importante pour certains éditeurs.

La vie privée et la confiance sont plus que jamais sous les feux de la rampe, les médias traditionnels sont contraints de se défendre contre des accusations de partialité et de “fake news”. Il y a beaucoup de confusion entre le machine learning (ML) traditionnel, le deep learning (DL) et le bullsh*t (BS) – mais le deep learning, ou IA (intelligence artificielle), est réel et c’est une grosse affaire.

Tout cela en 2018.

Sur une note plus personnelle, mon petit Ozzy a eu un an. Avoir un bébé est la startup ultime, des fonctionnalités sont lancées chaque semaine et nous découvrons quelque chose de nouveau tous les jours. Voir Ozzy se réveiller est la meilleure chose que j’aie jamais vécue. Oz, qui n’a qu’un an, m’a appris une leçon importante sur le pouvoir d’être présent, de ne pas tenir un téléphone en permanence ou de faire cinq choses en même temps.

Victoria, ma femme, et moi sommes bénis des dieux. Puisque nous parlons de nouveaux arrivants (au monde), 56 bébés ont rejoint la famille Taboola cette année, construisant notre croissance future ! 🙂

Tant de choses nous sont arrivées chez Taboola, à nous et à nos partenaires du monde entier. Voici quelques-uns des meilleurs moments de notre travail conjoint cette année.

Les personnes travaillent avec d’autres personnes

En 2018, nous avons dépassé la barre des 1 000 collaborateurs et j’imagine très bien Taboola devenir une entreprise de plus de 10 000 personnes. Plus de 200 personnes postulent quotidiennement pour nous rejoindre.

Nous avons embauché 30 à 40 personnes par mois en 2018, et notre croissance sera encore plus rapide en 2019. Cette année, nous avons promu près de 20% de nos salariés. Et 70% de nos salariés ont recommandé un ami ou un collègue pour nous rejoindre.

En tant qu’entreprise, nous avons cumulé 2 918 vols et 40 séminaires entre nos différentes équipes en 2018. Nous investissons constamment dans la transparence, que ce soit en partageant nos données financières, en parlant ouvertement et régulièrement de nos erreurs – et je pense que nous pouvons faire encore plus.

Quand Eldad Maniv, notre président et COO, et moi présentons notre revue trimestriel à tout le monde chez Taboola, nous laissons 30 minutes pour des questions ouvertes et « en temps réel ». Nous appelons ce moment « demandez-nous n’importe quoi » (et oh, laissez-moi vous dire, les questions ne sont pas toujours faciles 🙂).

Je pense toujours en termes de « super-pouvoirs », et quand je regarde Taboola, je n’ai aucun doute : c’est la combinaison de notre culture et des personnes qui travaillent pour nous qui est notre super-pouvoir. Lior Golan, notre directeur technique, est à mes côtés depuis près de 10 ans, Eldad 7 ans, David notre directeur financier 5 ans, Aviv notre SVP R&D 11 ans, Neomi notre vice-président des RH 8 ans, et la liste est encore longue.

Les personnes qui dirigent cette entreprise y restent longtemps. Depuis que l’entreprise compte 15 personnes, nous prenons soin les uns des autres, nous prenons soin de nos partenaires – et nous parlons du genre de valeurs que nous voulons que les collaborateurs de Taboola adhèrent constamment. Bien qu’il soit important d’avoir la meilleure technologie possible, en 2018, plus que toute autre année, je pense que nous avons réalisé que l’empathie est un trait puissant et nécessaire dans l’ADN d’une entreprise et, au final, les personnes travaillent avec d’autres personnes.

Les statistiques business, comme garder l’accent sur la croissance rapide.

Nous avons grandi très vite. Le nombre total de clics sur Taboola en 2018 est 2 fois supérieur à celui de n’importe quelle autre entreprise dans notre secteur.

Cette formidable croissance est le résultat de notre partenariat avec des éditeurs majeurs et premium au cours de l’année… et restez connectés pour apprendre les prochaines annonces de partenariats passionnants avec les plus grandes entités du numérique au monde !

  • Notre chiffre d’affaires a augmenté de +65% au cours des deux dernières années
  • Notre EBITDA s’élevait déjà à des dizaines de millions il y a deux ans et a augmenté de plus de +200% au cours des deux dernières années.
  • Nous avons ouvert de nouveaux bureaux à Mexico, Madrid, Paris, Berlin.

Fake news et examen de l’Internet.

Cette année, j’ai eu de nombreuses conversations philosophiques avec des gens sur le niveau de responsabilité que les entreprises devraient avoir, où tracer la ligne, ce qui est faux et ce qui ne l’est pas, ce qui est correct et ce qui ne l’est pas – ce que devrait être une information consultable, ce que devrait être une information partageable et, dans notre cas, ce qui devrait être une information recommandable.

Je suis très fier de l’approche de Taboola sur plusieurs fronts. Je pense qu’en fin de compte, le caractère d’une entreprise se définit par son intention – la cohérence de son comportement, les méthodes qu’elle met en place pour apprendre, comment elle choisit de rassembler des connaissances et comment elle réagit aux erreurs.

Dans notre cas, nous croyons que pour résoudre un problème humain, il faut des humains. Nous avons une équipe interne à temps plein de 50 personnes qui vérifie les contenus selon notre politique publique. Nos intentions sont publiques et notre comportement est cohérent. Si nous faisons des erreurs, nous les corrigeons.

Justement cette année, j’étais sur le podcast ReplyAll, un podcast très populaire. Le sujet portait sur un contenu qu’on nous a demandé de supprimer, et même si je n’étais pas sûr de devoir participer à ce podcast au départ, j’ai décidé que la seule façon de faire avancer le sujet sur la meilleure façon d’examiner l’Internet, de le classer et de le filtrer, même si ce n’est pas un sujet facile, est d’en discuter. C’est ce que j’ai fait. Et nous avons répondu à la demande dans les jours qui ont suivi.

En général, c’est un microcosme de notre culture à Taboola. Personne n’est à l’abri de répondre à une question, quel que soit votre titre et peu importe depuis combien de temps vous êtes ici, et nous prenons nos décisions en équipe en utilisant les données, la logique et la conversation plutôt que d’user d’autorité. C’est une habitude que j’adore et j’espère que cela ne changera jamais.

Je peux également vous dire que nous avons l’intention de renforcer notre équipe d’examen de contenu à mesure que notre entreprise grandit, nous examinons maintenant un million d’URL chaque mois dans plusieurs langues, et je ne doute pas que cette tendance se poursuive.

Aider les annonceurs et les sociétés à réussir.

Nous avons lancé le Smart Bid cette année – qui permet aux annonceurs d’ajuster automatiquement le coût par clic (CPC) afin de les aider à atteindre leurs objectifs de conversion lorsque leurs messages sont recommandés sur l’open web. Le lancement de cette fonctionnalité a été notre plus grand succès à ce jour, avec d’excellents résultats pour les annonceurs et une adoption massive au cours des trois premiers mois suivant son lancement.

En 2017, nous avons officiellement lancé notre Data Marketplace, qui permet aux annonceurs de superposer leurs propres données et une sélection de données de tiers pour atteindre leur audience cible et obtenir de meilleurs résultats. En 2018, plus de 40 fournisseurs de données sur toutes les zones géographiques sont disponibles sur notre Marketplace et nous avons lancé des capacités de ciblage lookalike et de suppression par audience similaire et CRM.

Nous nous étions lancés dans la vidéo suite à notre acquisition de ConvertMedia il y a deux ans. Cette année, la vidéo a franchi la barre des 200 millions de dollars de chiffre d’affaires, ce qui signifie que nous avons été en mesure d’attirer des investissements publicitaires de marques valant plus de 20 milliards de dollars. Elles vont non seulement sur YouTube et les médias sociaux, mais sont également partagées sur l’open web aux côtés d’un journalisme de qualité. Nous sommes encore petits, mais nous progressons dans la bonne direction et au bon rythme.

Nous avons poursuivi l’expansion mondiale de notre offre en libre-service et, en 2018, nous nous sommes lancé au Japon, au Brésil et en Inde, des marchés où les annonceurs peuvent s’inscrire avec une simple carte de crédit et mener des campagnes efficaces sur Taboola.

Des entreprises comme Flare Audio sont en mesure d’être compétitives sur le marché concurrentiel des casques audio et de gagner des parts de marché. Taboola fait partie de cette histoire, permettant aux consommateurs de découvrir leur super produit avant même de connaître leur marque.

Porter la croissance des éditeurs et d’un journalisme de qualité.

  • Nous atteignons 1,4 milliard de personnes par mois (la moitié de l’Internet).
  • Un seul contenu a été recommandé plus de 2 milliards de fois en 2018 !
  • Les gens cliquent sur une recommandation Taboola 20 milliards de fois par an.
  • Plus de 30% de nos clients utilisent maintenant Taboola Feed, seulement un an et demi après son lancement.

Nous avons annoncé notre première carte d’une tierce partie qui peut être intégrée dans notre Taboola Feed en 2018 et d’autres sont à venir. AdAge a annoncé la disponibilité d’une carte de contenu développée par The Weather Company, permettant à nos partenaires éditeurs d’afficher gratuitement la météo locale sur leur flux Taboola.

La mise en place d’un open web gratuit ne se limite pas au “top 100 des éditeurs sur tel marché” – notre activité auprès des petits et moyens éditeurs a connu une croissance rapide au cours de l’année 2018, et je suis heureux de dire que Taboola paie déjà des centaines de millions de dollars par an pour soutenir ses partenaires éditeurs petits et moyens chaque année.

En 2018, nous nous sommes associés à certaines des entités digitales les plus innovantes au monde, comme Axel Springer en Allemagne, Le Figaro en France, Walla ! en Israël, NDTV en Inde, Sankei au Japon et Slate aux Etats-Unis.

Taboola News : fournir des flux de contenu aux voitures, aux réfrigérateurs et partout où les gens se trouvent.

Nous avons passé les 11 premières années chez Taboola à développer notre technologie, à établir des relations avec des milliers d’éditeurs et de marketers, à créer des ensembles de données propriétaires autour des « Moment of Next » – ces moments où les gens découvrent des choses nouvelles et intéressantes pour eux en surfant sur le web.

En 2018, nous avons lancé un tout nouveau service appelé « Taboola News« , qui a pour but de rapprocher nos données, notre technologie et nos partenaires éditeurs premium dans 50 marchés et de créer des flux d’informations mobiles personnalisés que les utilisateurs trouvent utiles et intéressants.

Ce faisant, non seulement nous créons une expérience utilisateur exceptionnelle, mais nous essayons également de pallier l’un des plus grands risques de l’avenir du journalisme, à savoir comment attirer de nouveaux et fidèles lecteurs sur l’open web plutôt que de les laisser rester dans les walled gardens des réseaux sociaux.

Nous pensons que la meilleure façon d’amener des centaines de millions de personnes à lire des actualités de qualité sur l’open web est de chercher d’autres endroits où les gens passent leur temps et de les initier à des choses qu’ils peuvent trouver nouvelles et intéressantes.

Nous avons commencé à travailler en partenariat avec des opérateurs de téléphonie mobile et des fabricants de téléphones portables tels que ZTE ou vivo. Nous avons également établi des partenariats avec des applications de transport partagé afin que les gens qui attendent d’être pris en charge puissent consulter les actualités locales et nationales, et tout récemment, nous avons annoncé un partenariat stratégique avec Via.

Quand je pense aux prochaines années, notre objectif est d’être intégré dans des centaines de millions d’appareils et de services, menant nos partenaires dans ces nouvelles poches d’attention des utilisateurs, présentant de fortes opportunités d’amener des lecteurs fidèles et engagés sur le web. Cela peut être aussi important que le référencement ou le trafic social.

Merci.

Je voulais prendre un moment pour remercier tous les collaborateurs de Taboola qui se trouvent dans nos 17 bureaux à travers le monde.

Rien de tout cela ne serait arrivé si vous n’aviez pas travaillé d’arrache-pied, si vous n’aviez pas eu le sens de l’urgence, si vous ne vous en souciez pas tant, et si vous n’aviez pas tant d’empathie envers nos partenaires et les uns envers les autres.

Notre plus grand avantage, qui est le plus difficile à répliquer, est notre culture. C’est la principale raison pour laquelle nous sommes ici pour raconter notre histoire.

Je tiens également à remercier nos 10 000 partenaires, nos investisseurs qui nous soutiennent et nous poussent toujours plus loin. Merci à tous, et bientôt nous allons écrire notre bilan 2019, alors faites en sorte que chaque moment compte, soyez présents, écoutez… et je vous souhaite à tous de découvrir quelque chose que vous aimez et dont vous ne vous doutiez pas de l’existence 🙂

Pour consulter la version intégrale de notre infographie 2018, cliquez ici.