Qu’est-ce que le marketing de contenu et par où commencer ?

Publié par

Soyons honnêtes, les messages marketing sont de manière habituelle plutôt source d’agacement. Personnellement, je déteste être bombardée de publicités que je n’ai pas envie de voir, d’e-mails que je n’ai pas demandés, ou de publicités qui viennent polluer mon flux sur les réseaux sociaux.

Ce que je préfère c’est être divertie, confortée et accompagnée par des entreprises qui ont réellement mon intérêt à cœur.

En commençant à travailler juste après l’université, j’ai été confrontée pour la première fois à des difficultés financières. Je n’avais aucune idée de par où commencer. Après une recherche rapide avec les mots-clés “finances personnelles conseils”, je suis tombée sur l’article de Plenit-Finances “8 conseils indispensables pour vos finances personnelles” :

Après avoir lu cet article, puis quelques autres, je me suis inscrite à leur newsletter, et finalement, à leur plateforme de gestion d’argent.

C’est cela, du marketing de contenu.

Je ne redoutais pas leurs messages marketing, je les attendais avec impatience.

Si vous créez du contenu pour votre audience au lieu d’en faire une cible marketing, les ventes vont s’envoler. Mais avant de pouvoir générer des bénéfices, vous devez devenir une ressource crédible et faisant autorité, gagner la fidélité et la confiance de votre audience et développer une base d’abonnés actifs.

Qu’est ce que le marketing de contenu ?

Le marketing de contenu est la pratique consistant à créer et à distribuer un contenu conçu pour les besoins de votre audience, plutôt que de vous concentrer uniquement sur les avantages concurrentiels de votre marque ou votre produit, afin de constituer une audience engagée à laquelle vous pourrez facilement vendre par la suite.

Une définition du marketing de contenu

Lorsqu’on me demande de décrire mon travail en tant que spécialiste du marketing de contenu (ce qui arrive habituellement lorsque l’on est tous à table, le jour de Noël), je réponds souvent par une simple question : « Vous êtes-vous déjà abonné à une newsletter ou à une chaîne YouTube ? Et pourquoi ? ».

On me répond généralement par “oui” et les personnes m’expliquent qu’elles ont lu ou regardé quelque chose qui leur a plu et qu’elles voulaient en voir plus.

« Voilà : c’est du marketing de contenu », m’entendrez-vous leur répondre de l’autre côté de la table.

Et d’ajouter : « Avez-vous ensuite vu quelque chose en rapport avec les produits de cette entreprise ou de cette personne ? Avez-vous acheté ? »

Si la réponse est oui, vous m’entendrez dire : « Alors, c’est du bon marketing de contenu. »

Voici donc comment définir le marketing de contenu :

« Le marketing de contenu est le processus de vente de vos produits ou services via la création et la distribution de contenus tels que des vidéos, des podcasts, des infographies, des blogs ou d’autres supports, dans le but d’entrer en contact avec une audience de manière plus empathique, de lui apporter de la valeur ajoutée et de gagner sa confiance et sa crédibilité, afin de constituer une base d’abonnés fidèles à qui vous pouvez ensuite facilement vendre. »

C’est un peu compliqué, et parfois une réelle gageure, mais les bénéfices sont considérables. Si vous le faites bien, vous pouvez construire :

  • Une clientèle potentielle qui vous fait confiance et qui vous est fidèle,
  • Une marque crédible qui fait autorité et dont les gens aiment entendre parler,
  • Une base d’abonnés qui veut vous connaître, et à qui vous pouvez facilement vendre,
  • Une réserve inépuisable pour alimenter votre tunnel de vente,
  • Un espace de contact pour fidéliser les clients actuels et passés.

Cette idée n’est pas nouvelle, le marketing de contenu existe depuis longtemps. Le premier exemple, aujourd’hui célèbre, est l’Almanach du Bonhomme Richard (Poor Richard’s Almanack), publié pour la première fois en 1732 par Benjamin Franklin.

Franklin n’a pas créé cet almanach par pure bonté de cœur, mais pour promouvoir une imprimerie. Il a été le premier à découvrir le secret du marketing de contenu : ce qui compte, ce n’est pas votre marque, votre produit ou votre service, c’est votre audience. Il a donc créé quelque chose ayant de la valeur pour elle, et en retour, son business a prospéré.

En mettant en avant votre démarche la plus empathique et la plus authentique, vous prouvez que vous vous souciez réellement de votre audience et qu’elle peut vous faire confiance en vous donnant une partie de leur précieux budget.

Pourquoi faire du marketing de contenu?

Comme je l’ai mentionné, le marketing de contenu peut être une aventure périlleuse – alors pourquoi faire du marketing de contenu ? Le marketing de contenu fonctionne parce qu’au bout du compte, vous verrez plus de conversions et de ventes en éduquant votre audience, tout en construisant une relation à long terme avec elle. Dans la plupart des cas, cela fonctionne beaucoup mieux que les techniques de marketing traditionnelles.

De nombreux marketeurs le savent déjà, comme en témoignent les grandes marques qui utilisent le marketing de contenu – Sephora, LEGO, Trivago, IKEA, Patagonia, Dell Technologies, RedBull, pour n’en citer que quelques unes.

Prenez par exemple The Red Bulletin de RedBull. Ce magazine en ligne est un exemple phare de marketing de contenu. Il présente des histoires inspirantes d’athlètes et des événements sportifs auxquels la marque est associée.

Les lecteurs peuvent facilement s’identifier au contenu, qui est inspirant et réellement utile pour les personnes qui aiment le sport. Et au milieu de toute cette utilité empathique, on y retrouve plusieurs appels à l’action (CTA) ou possibilités pour les lecteurs engagés de découvrir les nouveaux produits RedBull.

LEGO est un autre exemple (un peu trop utilisé) mais significatif. Avez-vous vu La Grande Aventure LEGO® ? Vous avez alors vécu une campagne de marketing de contenu d’une heure et 41 minutes, sous la forme d’un film. Une campagne qui a si bien fonctionné qu’ils ont dépensé des millions de dollars pour en réaliser une autre.

Ces grandes marques (et bien d’autres) ne dépensent pas d’argent pour créer ce contenu par générosité – elles le font parce que cela a un impact sur les ventes.

Plus concrètement, ce contenu influence leurs ventes de la manière suivante :

  • Il améliore la notoriété de leur marque ou, plutôt, le nombre de personnes qui connaissent l’existence de leur entreprise.
  • Il renforce leur crédibilité et leur autorité sur leur secteur, en faisant d’eux et de leurs employés des experts.
  • Il mobilise les personnes qui connaissent maintenant leur marque en leur fournissant un contenu de qualité, mais aussi de nombreuses possibilités de s’engager avec plus de contenus, et finalement de s’abonner.
  • Il leur permet de générer des leads, ou de constituer une base d’abonnés, à laquelle ils pourront facilement vendre à l’avenir.
  • Il leur fournit gratuitement une large liste de personnes à qui ils peuvent désormais vendre, ce qui permet d’augmenter les ventes.

Bien qu’il existe des types de marketing de contenu offline (comme nous l’avons démontré avec notre exemple LEGO), nous allons nous concentrer sur le marketing de contenu online, et sur la manière dont vous pouvez constituer une clientèle avec des campagnes de marketing de contenu numérique générant des ventes.

Comment le marketing de contenu génère-t-il des ventes ?

Le marketing de contenu génère des ventes en faisant descendre dans le tunnel de conversion une audience pertinente et engagée, via l’utilisation d’un contenu intéressant et adapté à ses besoins. Ce contenu encourage l’audience à s’abonner à vos emails marketing, ce qui aboutit à des ventes lorsqu’elle est prête à acheter.

Pour réussir, le contenu que vous créez doit être choisi stratégiquement et doit être adapté à votre tunnel de conversion.

Marketing de contenu pour les tunnels de conversion en ligne

Votre tunnel de conversion de marketing de contenu doit être le reflet de votre tunnel de conversion de vente, la seule différence étant qu’il met en évidence le contenu qui fait avancer les utilisateurs dans le processus d’achat.

Le marketing de contenu peut faire passer les utilisateurs du haut du tunnel au bas du tunnel – pour illustrer comment, nous allons parcourir le contenu en quatre étapes de base :

  • Découverte : le consommateur ne sait pas que vous existez, et peut penser qu’il n’a pas besoin de votre produit ou service.
  • Réflexion : le consommateur a besoin de votre produit ou service, mais n’est pas sûr que vous soyez le bon fournisseur.
  • Décision : le consommateur est prêt à acheter, il a besoin d’être rassuré sur la qualité de votre produit ou service et d’être guidé tout au long du processus d’achat.
  • Fidélité : le consommateur a déjà acheté chez vous et est prêt à acheter à nouveau.

Pour illustrer les trois premières étapes du tunnel, voici Alex, Ana et Joseph.

Chacun de ces personas que nous avons choisis est potentiellement un membre différent de votre audience. Si vous les touchez avec un contenu intéressant et pertinent au vu de leur étape du processus d’achat, à partir d’un élément qui correspond réellement à leurs besoins, ils ont beaucoup plus de chances de se rapprocher d’un acte achat.

Vous trouverez ci-dessous un exemple de ce à quoi ce cheminement pourrait ressembler. Voici le PDF, si vous êtes intéressé par les exemples.

Les types de contenu présentés ici sont des suggestions. Vous devrez faire des expérimentations avec votre audience pour trouver le type de contenu qui résonne le mieux. À mon humble avis, les infographies, les articles de blog, les vidéos et autres types de contenu peuvent fonctionner à n’importe quel stade du tunnel de conversion – ce qui est vraiment important, c’est le sujet.

Tout en haut du tunnel, vous ne devriez pas du tout forcer à la vente. Ce contenu doit exister uniquement pour apporter une valeur ajoutée à votre audience. Plus votre audience descend dans le tunnel, plus vous pouvez parler librement de vos produits ou services.

Pour illustrer plus précisément ce dernier point, voici des exemples de tunnels de conversion dans les secteurs de l’alimentaire, de la remise en forme et de la maison et du jardin :

Ces exemples de tunnels de conversion semblent d’une simplicité déconcertante – une sorte de monde idéal où les utilisateurs suivraient un cheminement linéaire à travers le tunnel, depuis la découverte jusqu’à la fidélité.

En réalité, les marketeurs savent que ce n’est pas le cas. Les utilisateurs peuvent faire des allers-retours dans ce tunnel, sauter des étapes ou réagir de manière inattendue au contenu que vous publiez.

La seule solution à mettre en oeuvre pour pallier cette difficulté est facile à dire, et très difficile à faire : continuer à leur fournir des contenus de valeur au bon endroit, au bon moment.

Pour cela, il vous faudra une solide stratégie de distribution et des campagnes de contenu en ligne qui atteignent leurs cibles.

Campagnes de Marketing de Contenu Digital

Une campagne de marketing de contenu est le processus de création et de distribution efficace d’un ou de plusieurs éléments de contenu pour un indicateur de performance clé (KPI) spécifique à une étape donnée du tunnel de conversion.

Prenons l’exemple où vous êtes une plateforme technologique qui cherche à augmenter le nombre d’utilisateurs au stade de la découverte de votre tunnel de conversion. Pour les engager, vous créez un contenu qui présente les données de votre plateforme et fournit à ces utilisateurs des informations utiles sur votre secteur d’activité ou votre niche. Pour mettre les utilisateurs en contact avec ce contenu, vous lancez une campagne sur les réseaux sociaux et vous mesurez le nombre de nouveaux utilisateurs que vous recevez sur ces pages, ce qui vous donne une indication du nombre de nouvelles personnes qui ont découvert votre marque grâce à ce contenu.

Poursuivons avec l’exemple de la plateforme technologique, en examinant la campagne vidéo Game of Thrones de Hootsuite en 2015. Hootsuite a voulu accroître la notoriété de sa marque et a donc créé cette vidéo qui illustre le “Game of Social Thrones”.

La dernière image de cette vidéo est une version douce d’un appel à l’action qui peut se traduire par « Souvenez-vous de nous », avec un texte qui dit simplement « Hootsuite: Unissez vos trônes sociaux » (Unite Your Social Thrones). Cette campagne est devenue virale lorsqu’elle a été diffusée sur YouTube et d’autres chaînes, et a fait exploser les prévisions de Hootsuite.

Les campagnes de marketing de contenu numérique comme celle-ci n’ont besoin que de trois choses pour être efficaces :

  • Un contenu de qualité et de valeur dans un format attrayant pour votre clientèle (texte, vidéo, audio),
  • Une stratégie de distribution qui met votre contenu à disposition des bonnes personnes, au bon endroit, au bon moment,
  • Une mesure qui permet de suivre le retour sur investissement (ROI) de votre contenu ou, plus précisément, si les bénéfices justifient les ressources nécessaires à sa réalisation.

Un jeu d’enfant, non ? Blague à part, le résultat est le reflet de l’impact d’une bonne stratégie sur votre marque et vos efforts de vente.

Nous avons beaucoup parlé de la création de contenus de valeur, mais la distribution est tout aussi primordiale. Il y a deux méthodes de base que vous pouvez utiliser pour faire connaître votre contenu aux bons destinataires, aux moments où ils le souhaitent : vous pouvez utiliser des méthodes de distribution organiques (celles que vous ne payez pas) ou des méthodes de distribution payantes, comme la publicité pour le contenu (celles que vous payez).

Voici quelques-unes des techniques de promotion de contenu les plus courantes utilisées par les spécialistes du marketing digital et de contenu :

  • Découverte de contenu : On se dit souvent que l’on peut rapidement toucher les utilisateurs sur les moteurs de recherche et les réseaux sociaux, mais il ne fait pas oublier le reste du web. Les plateformes de découverte vous permettent d’atteindre les utilisateurs sur des sites internet grâce à de la publicité payante. C’est ce que nous faisons chez Taboola.
  • Réseaux sociaux organiques : vous distribuez du contenu sur vos propres canaux de réseaux sociaux afin de générer du trafic vers le contenu, mais vous utilisez également ces plateformes pour établir des relations avec les utilisateurs. Il s’agit d’un élément important de la stratégie de distribution de toute entreprise, mais il y a parfois un délai avant de constituer une audience engagée.
  • Publicité sur les réseaux sociaux : pour atteindre rapidement les utilisateurs sur les réseaux sociaux, vous pouvez y acheter des publicités afin de diffuser votre contenu plus rapidement.
  • Optimisation pour les moteurs de recherche (SEO) : il s’agit du processus de création d’un contenu susceptible d’être bien classé lors d’une recherche sur un terme qui vous concerne. Le trafic se produit lorsque les gens recherchent ce mot-clé et cliquent sur votre contenu.
  • Publicité sur les moteurs de recherche : vous pouvez également acheter des emplacements sur les mots-clés en tête des recherches, en utilisant des annonces payantes, comme vous le feriez sur les réseaux sociaux.
  • Relations presse : lorsque vous avez une annonce particulièrement importante, vous pouvez la proposer aux médias pour augmenter votre portée.
  • Paiement par clic (PPC) : techniquement, les PPC concernent les annonces de découverte, les réseaux sociaux et les annonces sur les moteurs de recherche, mais vous pouvez aussi payer pour des publicités Display pour attirer plus d’utilisateurs.
  • Marketing par email : une fois que les utilisateurs se sont abonnés, vous pouvez continuer à leur fournir un contenu de valeur grâce à des campagnes régulières d’emailing.

La troisième étape, qui consiste à évaluer les résultats de ces actions, est indéniablement complexe. Dans un monde parfait, nous aimerions pouvoir voir les utilisateurs interagir avec le contenu initial, s’abonner, interagir avec plus de contenu, puis acheter.

En réalité, il est difficile de déterminer l’impact exact qu’un contenu a eu sur l’audience voulue. Est-ce que c’est l’article de blog qui les a convaincus ? La publicité Taboola qu’ils ont vue ? Ou le vendeur lui-même ? Voici un guide pour évaluer vos campagnes de marketing de contenu et les traduire en retour sur investissement.

Par où commencer avec le marketing de contenu

De nombreux éléments sont à prendre en compte si vous vous lancez pour la première fois dans le marketing de contenu. Il y a beaucoup trop de points à expliquer pour un seul article de blog, mais nous allons vous expliquer les bases et vous fournir quelques ressources qui vous permettront de creuser le sujet si vous le souhaitez.

Guide du Marketing de Contenu

Vous ne pourrez réussir votre campagne de marketing de contenu qu’après avoir identifié les éléments suivants :

  • Les principaux besoins des entreprises et des utilisateurs, et la manière dont vous pouvez y répondre,
  • A quel endroit du parcours utilisateur ou du tunnel de conversion vous devrez vous concentrer,
  • Le ou les types de contenu appropriés pour répondre à ces besoins,
  • Une stratégie de marketing de contenu qui met en œuvre les trois points ci-dessus, ainsi qu’une stratégie de distribution et de mesure pour évaluer l’impact de ces actions.

Etape 1 : Définissez les besoins des entreprises et des utilisateurs

Cette première étape est la plus critique, et celle que j’ai vue le plus souvent négligée par les entreprises tous secteurs confondus. Comme il est souvent complexe de définir les principaux besoins des entreprises et des utilisateurs, il faut beaucoup échanger.

Parlez aux utilisateurs qui ont déjà acheté votre produit, et aux prospects s’ils vous y autorisent. Posez-leur des questions comme celles ci-dessous pour essayer de comprendre ce qu’ils attendent de vous :

  • Quel était le facteur décisif d’achat de notre produit ? Etait-ce le prix, une caractéristique, parce que vous aviez un besoin pressant et que vous deviez agir rapidement ?
  • Avez-vous fait des recherches avant de prendre votre décision d’achat ? Où avez-vous effectué ces recherches ?
  • Quel problème résolvons-nous pour vous dans votre vie quotidienne ?

Vous pensez peut-être que vous connaissez déjà les réponses aux questions, mais vous pourriez être surpris. Une fois que vous aurez obtenu les explications nécessaires, adressez-vous à vos équipes de vente et posez-leur ces questions :

  • Qu’est-ce qui se vend le plus rapidement ? Quels sont les produits qui se vendent le plus lentement ?
  • Quelle est la raison pour laquelle les clients décident de ne pas passer à l’acte d’achat ?
  • Quel est le commentaire le plus positif de la part des prospects ? Quel est le point le plus négatif ?

Ensuite, reprenez les informations issues de ces échanges et comblez les manques. Vous vendez peut-être des meubles pour la maison, et vous mettez constamment en avant le prix et les remises. Grâce à vos feedbacks d’utilisateurs, vous pourriez constater que la qualité est un autre facteur important, et qu’elle devrait constituer un élément primordial de votre stratégie de contenu.

Etape 2 : Faites correspondre le contenu au tunnel de conversion

Vous devriez sortir de cette première étape avec quelques sujets, axes ou thèmes de base sur lesquels vous concentrer pour répondre aux besoins des entreprises et utilisateurs potentiels.

L’étape suivante consiste à organiser d’autres échanges afin de définir le parcours de l’acheteur avec des thèmes de contenu potentiels qui répondent à ces besoins et apportent une valeur ajoutée au bon moment.

S’appuyer sur des personas détaillés de l’acheteur vous aidera (et si vous ne les avez pas déjà, vous devriez les créer), ainsi que sur les modèles fournis ci-dessus à titre indicatif.

Il est important de noter que vous n’aurez peut-être pas à vous attarder sur l’ensemble du parcours de l’acheteur. Si vous avez des difficultés à convertir les utilisateurs au stade de la réflexion, par exemple, commencez par là et élargissez votre champ d’action en fonction de l’évolution de vos besoins.

Etape 3 : Choisissez votre type de contenu

Il existe tellement de types de marketing de contenu différents que le choix peut être un peu ardu. Chaque type de contenu offre une plateforme de storytelling unique pour faire passer votre message aux utilisateurs potentiels.

Je pense que le moyen le plus simple de se lancer dans le marketing de contenu est de commencer à bloguer. Vous pouvez lancer un blog gratuitement, et cela vous donne l’opportunité de commencer à collecter des abonnés par e-mail.

En outre, un blog peut héberger une multitude de types de contenus alternatifs aux articles de blog, comme des études de cas, des infographies et des vidéos par exemple, que vous pourrez expérimenter au fur et à mesure de votre développement.

Il existe des listes de types de contenus qui en recensent de 13 à plus de 100, mais je pense que la liste de Larry Kim ci-dessous est une bonne synthèse.

list of content formats

Etape 4 : Contenu et stratégie de distribution

L’étape finale consiste à rassembler toutes les données que vous avez recueillies et à établir un plan. Il n’existe pas de modèle de stratégie de contenu unique. Certaines personnes aiment créer une documentation écrite, à titre personnel je préfère utiliser un système de cartes. Facile à sortir en réunion pour vous aider à réfléchir, à expliquer et à faire évoluer les choses au fur et à mesure.

Votre stratégie de contenu doit présenter toutes les informations que vous avez recueillies jusqu’à présent, ainsi qu’une stratégie de distribution qui couvre les points suivants :

  • Les canaux de distribution,
  • Le budget pour la distribution (si besoin),
  • Les indicateurs clés de performance (KPI) qui se rapportent aux besoins définis de votre entreprise,
  • Le tableau de bord de suivi.

La dernière étape consiste à créer un plan d’action – créer un calendrier de publication des contenus pour vous permettre à suivre leur création et leur distribution. Vous pouvez utiliser un outil quelconque, ou démarrer avec un tableur.

Mon calendrier de contenu varie en fonction de l’entreprise avec laquelle je travaille, mais j’ai toujours pensé que cet exemple de base du Content Marketing Institute était un bon point de départ :

Pour approfondir certaines de ces étapes, consultez ces conseils et bonnes pratiques en matière de marketing de contenu.

Une fois que vous avez terminé les étapes de découverte et de planification, l’étape suivante consiste à vous lancer dans la création de contenu. Nous allons nous concentrer sur le contenu textuel, car c’est le plus facile à mettre en place et celui qui présente le moins de contraintes financières pour les marketeurs.

Comment rédiger du contenu

Des milliers de livres ont probablement été écrits sur le sujet, alors nous allons nous limiter à un point fondamental.

L’écriture d’un contenu débute toujours par une idée. Une fois que vous avez trouvé l’idée sur laquelle travailler, il est temps de vous asseoir pour écrire. Chaque élément de contenu, qu’il s’agisse d’un article de blog, d’une page d’accueil, d’un courriel ou de tout autre type de contenu, doit suivre ce processus de base :

  • Mettez un problème en lumière,
  • Remuez le couteau dans la plaie,
  • Résolvez le problème.

Prenons un exemple du blog Conseils Marketing. Leur article 13 bons conseils pour prospecter et fidéliser + 4 outils pour vendre plus ! suit totalement ce canevas.

Si l’on décompose au niveau le plus élémentaire :

  • Appuyez là où ça fait mal : les entreprises doivent fidéliser leur clientèle,
  • Remuez le couteau dans la plaie : des études montrent qu’elles peuvent même perdre jusque 50% de leur clientèle tous les 5 ans,
  • Apportez la solution : une liste d’astuces et rapidement un appel à l’action pour télécharger le guide du site.

A l’aide de ce modèle, ils ont su capter leur audience dès les premières lignes, ont alimenté son inquiétude pour la convaincre de rester, puis ont résolu sa problématique.

C’est également un exemple de type de contenu par lequel je recommande de commencer : un article de blog. Une fois que vous avez déterminé le message qui découlera des trois piliers ci-dessus, vous allez pouvoir passer à la rédaction proprement dite, en suivant les étapes ci-dessous :

  • Rassemblez toutes les informations nécessaires. Présenterez-vous des données propriétaires ? Interrogerez-vous un des dirigeants de votre entreprise ? Recueillerez-vous les données du secteur d’activité ? Commencez par là, et regroupez le tout en vrac dans un même document.
  • Affinez votre article. Ecrivez plusieurs options de titre (je suis sûre que vous ne choisirez jamais le premier que vous aurez rédigé) et tous les sous-titres. Reprenez les informations présentes sur votre brouillon, et répartissez-les dans chaque partie où elles devront se trouver.
  • Rédigez votre copie. Ce que vous voulez dire est déjà sur papier, maintenant, asseyez-vous et laissez couler les mots.
  • Faites relire votre document par au moins une autre personne, et tous les acteurs nécessaires. Vous ne devez jamais publier quelque chose qui n’a pas été vérifié par une deuxième paire d’yeux.
  • Publiez.

Le meilleur conseil que j’ai reçu concernant la création de contenu est venu de Neil Patel : « Le meilleur contenu est celui que vous voulez lire. Le meilleur contenu est celui que vous paieriez pour lire. » Si vous n’êtes pas prêt à payer pour le lire, continuez à le modifiez jusqu’à ce que cela soit le cas.

Comment utiliser efficacement le marketing de contenu?

La meilleure façon de répondre à cette question est de vous montrer quelques exemples de marketing de contenu que j’ai trouvés inspirants.

Webinars Deloitte France

Afin de soutenir son activité de conseil, Deloitte propose régulièrement des webinars. Ils apportent sans aucun doute une valeur ajoutée à son audience et rappellent l’expertise de Deloitte, ainsi que ses connexions étroites avec les acteurs importants de ses différents secteurs d’activité.

Le magazine Blinkist incite au téléchargement d’application

Blinkist avait besoin d’une plateforme qui offrirait un peu plus de place au storytelling. La combinaison du magazine Blinkist et d’une stratégie de distribution incluant Taboola a conduit avec succès à une augmentation des téléchargements de l’application.

Les Innovateurs de la MAIF

Cet exemple touchant de marketing de contenu de la MAIF relate l’histoire inspirante d’un projet d’aide aux sans-abris. La Fondation MAIF participe à mettre en valeur ces projets solidaires, ce qui renforce son image d’assureur militant.

Le podcast Moment of Growth de Mollie

Mollie veut se positionner comme un expert en matière d’innovation dans le domaine des paiements. Pour soutenir cet objectif, elle a lancé son podcast Moment of Growth sur son blog, qui regorge de contenus précieux pour les propriétaires d’entreprises à la recherche de solutions de paiement.

Ce sont là quelques-uns des meilleurs exemples, mais il en existe d’innombrables autres.

Si vous étiez encore sceptique quant à la valeur ajoutée du marketing de contenu, j’espère que certains de ces exemples remarquables de marques qui ont investi dans ce domaine sont une preuve suffisante que le jeu en vaut la chandelle.

La portée de votre marketing de contenu peut être aussi large ou réduite que vous le souhaitez, mais ce qui doit toujours vous animer est la volonté de fournir un contenu vraiment utile et qui répond aux besoins de votre audience. Au fil du temps, vous verrez que tout ce travail consacré à vos contenus sera assurément payant.

Diffusez vos contenus avec Taboola