Faire de la publicité dans le secteur du divertissement à l’ère du Coronavirus

Publié par

« Qu’est-ce que tu regardes en ce moment ? » Si vous receviez un euro à chaque fois que cette question est posée lors d’une réunion sur Zoom, à combien s’élèverait votre tirelire ? Elle serait probablement suffisante pour vous inscrire à tous les services de streaming, de divertissement en direct et d’événements virtuels imaginables.

Aujourd’hui, tous les consommateurs, partout dans le monde, cherchent à se divertir. Ils passent beaucoup plus de temps enfermés chez eux, cherchent donc à se distraire, et ce de bien plus de façons différentes qu’auparavant – que peuvent-ils regarder ou faire virtuellement, quels contenus numériques peuvent-ils consommer ?

Pour les marketers du secteur, cela signifie plus de demande. Nous n’attendons pas que vous nous croyiez sur parole. C’est pourquoi nous allons examiner ici les chiffres illustrant la hausse de l’intérêt pour les contenus liés au divertissement, et en déduire de quelles manières créatives vous pouvez y répondre.

Nous vous expliquerons comment adapter vos annonces, comment aborder le ciblage de vos audiences et quelle stratégie adopter pour vos enchères, et nous vous proposerons quelques exemples d’entreprises dans le secteur du divertissement qui se sont montrées à la hauteur jusque-là.

Installez-vous confortablement, le spectacle va commencer.

Le secteur du divertissement connaît son heure de gloire

Ce n’est évidemment pas une surprise. Comme nous le disions plus haut, c’est parce qu’ils passent plus de temps enfermés chez eux que les consommateurs cherchent à se divertir. Examinons cela dans le détail.

Une analyse du réseau Taboola nous apprend que, depuis quelques semaine, l’intérêt des lecteurs pour les émissions et autres événements télévisés a augmenté de manière significative.

undefinedLes Français se demandent constamment ce qu’ils pourraient bien faire, regarder ou consommer ensuite. En ce sens, la hausse du lectorat sur les sites médias est un indicateur fort de leurs centres d’intérêt.

Les consommateurs sont sans aucun doute à la recherche de plus de contenu à consommer sur les sites médias. Même s’ils ne font qu’en lire les dernières actualités, cela démontre que leur attention s’est déplacée vers le divertissement virtuel, une catégorie que les annonceurs ne devraient pas négliger.

L’augmentation des dépenses publicitaires dans le secteur indique également que vos concurrents, eux, ont bien pris note. Vous devez leur emboîter le pas si vous ne voulez pas rater le coche.

Vous vous demandez si toutes ces dépenses sont justifiées par la demande ? C’est effectivement le cas. Le divertissement a toujours été un secteur à forte demande, et celle-ci ne fait qu’augmenter.

Alors, avec toutes ces dépenses et toute cette demande sur le web, comment vous assurer une place ? Comment pouvez-vous garantir que les budgets consacrés à la publicité seront correctement alloués et non gaspillés ?

La réponse réside dans la publicité sur les sites médias. A bien des égards, les consommateurs disposent aujourd’hui de ressources limitées. Si vous voulez attirer leur attention, il faut que cela en vaille la peine et que cela se passe dans des environnements auxquels ils consacrent déjà du temps.

Or les internautes passent du temps sur des sites médias de confiance, et la publicité dans ces mêmes environnements est bien accueillie par les lecteurs qui cherchent à explorer, découvrir et trouver une réponse à cette question tellement posée sur Zoom dont nous parlions auparavant.

Commençons par le commencement : adapter ses annonces

Lancer une campagne de divertissement efficace et opportune demande aujourd’hui de se poser et de réfléchir à sa stratégie créative. Mais cela ne signifie pas pour autant qu’il faille tout recommencer à zéro.

Lorsque vous créez une publicité pour un site média, vous pouvez capter l’attention du lecteur grâce à une image et à un titre qui renvoient vers la page de redirection de votre choix. En la matière, c’est avec les pages présentant un contenu détaillé que nous constatons les plus belles réussites.

Pour les objectifs de notoriété, la vidéo est également très performante. Mais pour les besoins de cet article, nous nous concentrerons sur le contenu sponsorisé.

Adaptez facilement les publicités qui réussissent déjà sur les réseaux sociaux en testant vos titres les plus performants sur Taboola. Ou, si vous êtes novice en matière de publicité sur les sites médias, prenez une annonce destinée aux moteurs de recherche sur laquelle vous avez travaillé, ajoutez une image qui suit les bonnes pratiques de Taboola (nous vous donnons plus de détails plus bas), et transformez-la en une publicité native pertinente.

Pour les images, optez pour une photo plutôt qu’une illustration, sans texte et en couleur

Le site Taboola Trends vous permet d’effectuer des recherches par secteur d’activité pour identifier les composantes d’une image qui génèrent des taux de clic élevés sur le réseau Taboola.

Dans le secteur du divertissement, vous génèrerez ainsi les plus hauts CTR en choisissant des photos plutôt que des illustrations, avec un impact de +289 %. Ensuite, le fait de n’y faire apparaître aucun texte, d’opter pour la couleur plutôt que le noir et blanc, et d’y faire figurer des personnes augmente encore les clics.

Utilisez des mots clés tels que “découverte” et “invités”

En identifiant les mots clés les plus performants, ainsi que ceux qui font l’objet d’une forte concurrence, vous pourrez décider de la formulation à utiliser pour les titres de vos annonces.

Vous pouvez également vous intéresser aux opportunités que représentent les mots clés qui n’ont pas encore fait l’objet de beaucoup de dépenses, mais ont le potentiel pour générer de hauts CTR. Les mots clés tels que “étrange” ou “tomber” peuvent ainsi vous aider à vous démarquer.

Combinez les deux approches

Comprendre les tendances d’images et de mots clés, c’est faire la moitié du chemin dans le processus de création de vos annonces publicitaires. L’autre moitié consiste à combiner les deux.

Pour vous donner de l’inspiration, nous avons élaboré quelques exemples de publicités qui combinent ces tendances, et ce pour chaque étape du tunnel de conversion.

Adaptez votre stratégie de ciblage pour toucher une audience chez elle

Si certains secteurs de l’industrie du divertissement sont habitués à faire de la publicité auprès d’une audience à domicile, les circonstances actuelles nécessitent toutefois une réévaluation des techniques de ciblage.

Parce que les consommateurs se déplacent moins, qu’ils expérimentent de nouveaux horaires de travail plus flexibles et utilisent massivement leurs terminaux à des fins à la fois personnelles et professionnelles, il est plus important que jamais d’aller à leur rencontre là où ils se trouvent et au moment où ils y sont.

Lancez vos campagnes entre 6h et 9h le matin

Ce créneau représente sûrement le calme avant tempête – travail, école, réunions Zoom –, ou ce moment de la journée où l’on réfléchit à ce qu’on va regarder le soir. Quoi qu’il en soit, cette période tôt le matin enregistre une forte demande des consommateurs en termes de contenus liés aux divertissements.

L’opportunité est réelle : programmez vos investissements publicitaires sur ce créneau et voyez si cela a un impact sur vos taux de clic.

Touchez vos audiences les lundis et mercredis

Si les investissements publicitaires semblent plus élevées en fin de semaine, les vendredis et les samedis, la demande enregistre un pic les lundis et mercredis. En allouant vos budgets ces jours-là, vous pourrez améliorer vos taux de clic.

Ciblez les tablettes

Les ordinateurs fixes sont plus communément utilisés pour travailler, et les terminaux mobiles plus réservés à un usage personnel. Que les tablettes représentent les plus belles opportunités n’est donc pas une surprise.

Les téléphones portables et les ordinateurs enregistrent tous deux de fortes dépenses publicitaires, mais avec une demande très élevée sur les tablettes, ces dernières semblent être le meilleur type de terminal si vous cherchez à augmenter votre nombre de clics.

La réussite passe aussi par des pages de redirection intégrant des galeries de photos

En ce qui concerne les expériences post-clic dans le domaine du divertissement, les pages de redirection contenant des galeries de photos enregistrent certes un fort pourcentage des investissements publicitaires, mais elles se démarquent également par une demande bien plus élevée que les autres types de contenus. Pour votre prochaine campagne, n’hésitez pas à tester ce format.

Misez sur les segments d’audience pour gagner en précision

La base de données Taboola est alimentée par les principaux fournisseurs du marché, et inclut également nos propres données. Essayez de tester certains de ces segments lors de votre prochaine campagne :

  • Mode de vie > Divertissement > Téléréalité et talk-shows
  • Intérêt > Divertissement > Jeux en ligne
  • Intérêt > Divertissement > Amateurs de comédies
  • Intérêt > Divertissement > Art et Design > Musées et Galeries

En intégrant la data pour décider de la manière dont vous ciblez les consommateurs de divertissements, vous pourrez mieux vous y connecter et obtenir des CTR plus élevés, surtout pendant cette période.

Faites de meilleures enchères

Pour des enchères mieux rentabilisées, vous pouvez modifier votre stratégie de plusieurs façons. Les meilleures stratégies d’enchères débutent avec une offre la plus élevée possible, puis sont optimisées au fur et à mesure.

En général, nous recommandons ces quelques bonnes pratiques :

  • Modifiez vos enchères site média par site média lorsque les CPA sont élevés, plutôt que de bloquer un groupe de sites
  • Augmentez vos enchères de +25 % à +50 % sur les sites les plus performants afin d’accroître leur compétitivité
  • Envisagez des campagnes permanentes si le budget et les paramètres de l’offre le permettent
  • Et, bien sûr, utilisez Smart Bid, que nous vous présentons ci-dessous

Smart Bid est l’une des fonctions les plus intelligentes que nous proposons aux annonceurs. Elle permet de faire fi des approximations et de maximiser les performances d’une campagne en ajustant automatiquement l’enchère de base de chaque impression en fonction de la probabilité de générer des conversions ou des pages vues.

Smart Bid peut vous aider à bénéficier du meilleur de Taboola, en particulier en cette période où votre budget et la valeur générée sont de vrais sujets de préoccupation.

Quelques exemples pour vous inspirer

Dans le réseau de Taboola, nous avons détecté des annonceurs du secteur du divertissement qui mettent certaines de ces bonnes pratiques à profit. Voici quelques-unes de leurs meilleures publicités au cours de la semaine passée :

Divertissez-les de la bonne façon

Maintenant que nous nous sommes intéressés aux stratégies créatives, aux techniques de ciblage et aux approches d’enchères qui fonctionnent dans le secteur du divertissement, ainsi qu’à certains exemples les plus performants du réseau Taboola, il est temps de mettre ces enseignements en pratique.

Un monde où l’on passe beaucoup de temps chez soi est aussi un monde où la consommation de contenu prédomine, pour chercher la prochaine chose à regarder, faire ou consommer qui nous divertira. La demande est là, bien qu’elle puisse paraître différente de celle qui existe habituellement, et les marketers du divertissement ont ici une chance d’y répondre.

La clé est d’être créatif, de savoir s’adapter et de garder un œil sur les dernières données ayant un impact sur le marketing du divertissement. Taboola peut vous aider dans ces trois domaines et vous permettre de garder le contact avec une audience qui n’attend que d’être divertie.

La prochaine fois que quelqu’un demandera « Qu’est-ce que tu regardes en ce moment ? » lors d’une conférence sur Zoom, vous serez peut-être la réponse.

Diffusez vos contenus avec Taboola