Comment Taboola combat la diffusion des fake news sur le COVID-19 et soutient le journalisme de qualité

Publié par

Je souhaite vous faire part de mes réflexions sur la situation actuelle, et sur ce que nous faisons en tant qu’entreprise. Je tiens avant tout à souligner que la priorité pour chacun, à ce stade, est envers sa famille et ses proches. Restez en bonne santé et prenez soin des personnes âgées de votre famille et de tous ses autres membres ayant des problèmes de santé les rendant vulnérables.

En interne, notre équipe dirigeante s’est réunie quotidiennement pour statuer sur l’impact de l’épidémie du COVID-19, afin de réagir au mieux et de prendre les mesures proactives qui s’imposent. Ce n’est pas facile, car nous avons l’impression de nous réveiller chaque jour devant une nouvelle réalité, et nous n’avons aucune certitude sur l’évolution future de la situation.

Toutes les réunions auxquelles j’ai assisté ces dernières semaines ont débuté et se sont terminées sur le COVID-19. Tout le monde s’en préoccupe – nos annonceurs, agences, sites médias, journalistes, opérateurs de téléphonie, OEM, investisseurs, notre conseil d’administration -, tout le monde.

Dans le cadre de cette pandémie mondiale, Taboola a une responsabilité envers le secteur, l’Open Web et les lecteurs du monde entier. Nous travaillons dur pour nous assurer que le journalisme reste fort et que les lecteurs, au cœur de cette pandémie, se tiennent informés par le biais de sources d’informations de qualité et de confiance. Et notamment en ces temps d’incertitude, alors que nous luttons à l’échelle mondiale contre le COVID-19, nous nous battrons contre la diffusion de fausses informations sur le Coronavirus.

J’en ai parlé par le passé, il nous est déjà arrivé de décider de bloquer proactivement des contenus que nous jugions problématiques. L’application de nos règles en matière de contenu, qui sont continuellement mises à jour et régissent ce que nous recommandons sur l’Open Web, est l’une des missions principales de notre équipe de vérification des contenus, forte de plus de 50 personnes.

Politique de contenu lié au COVID-19 : seules les instances officielles et les sites médias reconnus sont autorisés, pas de masque, etc.

Si Taboola ne crée pas le contenu sur son réseau, nous investissons beaucoup dans la détection et la suppression des publicités trompeuses. Alors que j’écrivais cet article, j’ai appelé le Directeur en charge de notre politique contenus qui m’a indiqué que, depuis jeudi soir dernier, nous avons rejeté 445 demandes de campagnes pour des masques de protection et d’autres sujets liés au Coronavirus qui ne respectent pas notre politique. Pour lutter contre la diffusion de fausses informations sur cette pandémie mondiale, nous avons mis à jour notre politique de contenu comme suit :

Les masques ne sont pas autorisés :

Nous avons spécifiquement interdit les masques parce que nous avons constaté que ces publicités entraînent des pénuries là où ils sont nécessaires, exploitent la panique, font grimper les prix et sont utilisées comme piège à clics pour le cloacking, ce que nous nous efforçons toujours d’empêcher.

Pas de fausses déclarations :

  • Les publicités ne peuvent pas contenir d’affirmations de santé publique ou individuelle, comme laisser entendre qu’un produit peut guérir, traiter ou protéger du Coronavirus.
  • Les publicités ne peuvent pas faire référence au Coronavirus et créer un sentiment d’urgence, en suggérant par exemple l’approvisionnement limité d’un produit.
  • Les publicités ne peuvent pas utiliser d’image ou d’illustration du Coronavirus.
  • Les publicités ne peuvent pas mentionner le Coronavirus dans leur titre si cela ne reflète pas le contenu de la page de destination.

Seules les instances officielles peuvent faire de la publicité sur le Coronavirus :En n’autorisant que les informations provenant de sources fiables et en empêchant la diffusion de publicités propageant de fausses affirmations sur cette crise, nous espérons non seulement limiter la désinformation sur la pandémie mais aussi soutenir la diffusion d’un journalisme de qualité.

  • Les organisations de santé officielles (gouvernement et ONG), telles que l’OMS, la DGS, etc.
  • Les instances officielles telles que le Ministère des Solidarités et de la Santé, les municipalités, les services de police, les autorités sanitaires, etc.
  • Les établissements de santé comme les hôpitaux, les centres médicaux, etc.
  • Les articles mis en avant par des sites médias et des sources d’information reconnus, tels que Reuters, Le Figaro, etc.

Nous réservons la recirculation aux articles des sites médias reconnus pour apporter notre soutien au journalisme et à l’information de qualité

Nous ne voulons pas seulement empêcher la diffusion d’informations erronées, trompeuses ou purement malveillantes, nous souhaitons également rendre accessible à tous le journalisme de qualité .

Ces 30 derniers jours, nous avons permis la recirculation de milliers d’articles sur le Coronavirus publiés sur nos sites médias partenaires, permettant ainsi à des millions de lecteurs de trouver des articles de ce type, contenant des informations provenant de sources fiables :

Nous contactons également les sites médias pour leur proposer d’accéder gratuitement aux analyses de notre produit Taboola Newsroom afin qu’ils puissent vérifier ce que les internautes lisent sur l’Open Web, et nous les encourageons à utiliser ces données pour aider leurs utilisateurs à mieux s’informer.

C’est maintenant qu’il faut soutenir le journalisme de qualité

Le mois dernier, le mot “Coronavirus” est grimpé à la deuxième place des mots clés les plus couramment utilisés dans les listes de blocage des sites médias, alors qu’il n’était encore qu’à la huitième place en janvier.

Notre but est de soutenir la diffusion d’informations fiables sur cette pandémie.

Ces 30 derniers jours, nous avons constaté que 71 % des lecteurs américains consultent des contenus sur le Coronavirus ; vous pouvez participer à la diffusion d’informations fiables aux internautes du monde entier.

Nous poursuivons ce combat contre la désinformation et pour un journalisme de qualité qui vise la diffusion d’informations fiables. Aussi, je vous invite à m’envoyer directement un email à adam.singolda@taboola.com si vous pensez voir quelque chose sur notre réseau qui ne devrait y avoir sa place.

Restez en sécurité et en bonne santé, et prenez soin de vous.

–Adam

Fondateur & CEO de Taboola

Diffusez vos contenus avec Taboola